Une petite Homélie de l'Abbé Piton

ble ble  

Nous voilà partie en famille voir l'Abbé Piton à Cambrai ! 

Je vous rassure, il est très bien installé.

Nous avons été nous balader dans le parc du centre de Cambrai et nous avons ramené quelques homélies.

Je vous en mets une ici et j'en mettrai d'autres très prochainement sur le site www.laissetoiconter.com

Le dimanche 4 aout. « je vais démolir mes greniers, j’en  construirai de plus grands »

la récolte a été formidable ! Le gros propriétaire du coin ne cache pas sa fierté : venez voir le grenier que je vais construire et tout le blé que je vais y entreposer, ah si mon grand-père voyait ça !

Aujourd’hui je ne m’extasie plus devant un grenier à blé, mais j’admire le nouveau supermarché et ses innombrables rayons

J'applaudit l’avion qui vient de battre un  nouveau record 

Je photographie ma demeure bâtie au dessus du village,

Je compte et recompte les deniers qui tombent dans ma caisse à la fin du mois.

Je  vais construire, je vais construire , toujours plus. C’est la loi actuelle.

Mon pays, qu’il est beau mon beau pays avec son taux de croissance qui ne cesse de grimper.

Au début je me disais : Qu’est-ce qu’il raconte ce Jésus ? quel rabat joie ! pourtant beaucoup commencent à parler comme lui : construisez ! mais quoi ? des supercommerces qui vont écraser les petits ?
Construire encore plus d’armes qui nous dit-on ne feront de mal à personne , surtout pas aux enfants ; construire des réseaux de clients qui iront engraisser des fortunes colossales ?

Et Jésus ajoute : « tu es fou : cette nuit-même on va te redemander ta vie ! » vois, les dégâts que tu provoques autour de toi, entends monter la révolte sourde de ceux qui sont restés sans grain à manger.

D’ailleurs, qu’as-tu accumulé dans ton grenier ? Au milieu de tes sacs de blé y avait-il encore un peu de place pour l’amitié ? dans le fracas de tes machines, as-tu entendu les soupirs des enfants qui mendiaient un peu d’amour ?

Tes greniers sont-ils pleins ? 

Ton cœur est-il vide ?  

Abbé Piton

Rapporter en famille de Cambrai Par Aurore, Olivier et leurs 4 enfants ( bientôt 5 ) 

Article publié par Paroisse Ste aldegonde • Publié le Dimanche 25 août 2019 • 177 visites

keyboard_arrow_up