Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Une Paroisse, une Patronne

 aldeg aldeg  

 

Le choix d’un prénom pour la paroisse s’est imposé tout naturellement. En effet, aux sources de l’histoire de Maubeuge, culmine la figure d’une femme chrétienne, Aldegonde.

  

Née vers 630 à Cousolre, elle fuit un mariage arrangé pour se consacrer à Dieu. Elle trouve refuge au bord de la Sambre où d’autres jeunes filles viennent la rejoindre. Peu à peu, l’ermitage devient un important monastère, à l’origine de la ville de Maubeuge. Aldegonde meurt le 30 janvier 684.

 
Le chapitre des chanoinesses fut très important jusqu’à la révolution. Des bâtiments imposants, occupés par l’institution ND de Grâce, subsistent place Verte. Des précieux souvenirs de ce monastère sont conservés dans le trésor de l’église St Pierre - St Paul à Maubeuge, comme la crosse abbatiale, le reliquaire du voile de la sainte et une chasuble du 7ème siècle. Un important projet de mise en valeur devrait voir le jour à l’occasion de la restauration de l’église.

  


Sainte Aldegonde est honorée à la date anniversaire de sa mort le 30 janvier de chaque année et à l’occasion du pèlerinage à la chapelle du Glacis, au faubourg Ste Aldegonde, le dimanche suivant l’Ascension

Article publié par Paroisse Sainte Aldegonde • Publié Vendredi 07 janvier 2005 - 17h53 • 6661 visites

Le temps de l'Eglise

Lectures du jour :

> Avec Messe Infos

Actualités de l'Eglise

Commentaires du dimanche 30 avril
23 avril 2017, 2éme dimanche de Pâques, commentaires des lectures bibliques, Marie-Noëlle...

L’accord de Paris sur le climat : de la COP 21 à la COP 22 à Marrakech
L’Accord de Paris de décembre 2015 de lutte mondiale contre le changement climatique a été...

Homélie du dimanche 30 avril
Troisième dimanche de Pâques

Élections présidentielles : l’Église redit son rôle et rappelle ses fondamentaux
A l’issue du résultat du premier tour des élections présidentielles, la Conférence des...

Que reste-t-il de l’année de la miséricorde ?
Que reste-t-il de l’année de la Miséricorde ? Il y a un an nous étions au cœur de ce temps...

Haut de page