Prenez un temps de prière chez vous pour les vocations

Ci-dessous message de Mgr Vincent Dollmann à l'occasion de la veillée de prière pour les vocations.

Avec le navigateur Mozilla Firefox, il est possible que la vidéo ne s'affiche pas. Dans ce cas, utiliser un autre navigateur (Chrome, Edge,...) ou retrouver la veillée sur la page Facebook de la paroisse sainte Aldegonde.

PRIÈRE POUR LES VOCATIONS
Notre Père, tu viens à notre rencontre,
Tu appelles à l’existence Le peuple qui vit de ton alliance
Et tu sais quels ouvriers sont nécessaires à ton Église.
Nous venons vers toi, Le cœur ouvert à l’espérance !
O Christ, Fils du Père, Tu nous montres un chemin de confiance, de
pauvreté et d’abandon.
Apprends-nous à remettre tout projet Entre les mains du Père et à lui dire :
« Que ton règne vienne au cœur de ce monde que tu aimes !
» Esprit Saint, tu nous ranimes au souffle de Pentecôte, Tu soutiens notre
foi et notre audace pour le Royaume.
Donne-nous d’être fidèles et inventifs Au service de la Bonne Nouvelle.
Donne à ton Église des serviteurs de l’Evangile Joyeux et confiants.
Dieu Père, Fils et Esprit Saint, Nous t’offrons notre louange et notre action
de grâce. Que ton règne vienne Aujourd’hui et chaque jour

Evangile de Jésus Christ selon St Jean (chapitre 21)
C’était la troisième fois que Jésus ressuscité d’entre les morts se manifestait à ses disciples.
Quand ils eurent mangé, Jésus dit à Simon-Pierre : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu
vraiment, plus que ceux-ci ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. »
Jésus lui dit : « Sois le berger de mes agneaux. »
Il lui dit une deuxième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment ? » Il lui répond :
« Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le pasteur de mes brebis. »
Il lui dit, pour la troisième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? » Pierre fut peiné
parce que, la troisième fois, Jésus lui demandait : « M’aimes-tu ? » Il lui répond : « Seigneur,
toi, tu sais tout : tu sais bien que je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis.
Amen, amen, je te le dis : quand tu étais jeune, tu mettais ta ceinture toi-même pour aller là
où tu voulais ; quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c’est un autre qui te mettra ta
ceinture, pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller. »
Jésus disait cela pour signifier par quel genre de mort Pierre rendrait gloire à Dieu. Sur ces
mots, il lui dit : « Suis-moi. »

Article publié par Paroisse Ste aldegonde • Publié le Jeudi 30 avril 2020 • 1152 visites

keyboard_arrow_up