Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Pélerinage à Ste Rita

au Sacré Coeur Faubourg de Mons

         C’est le dimanche 8 juin à 11 h 00 que c’est déroulé devant une foule nombreuse le pèlerinage Sainte RITA. La messe était présidée par Monsieur le Doyen Jean-Marie LAUNAY. La prédication était assurée par Monsieur l’abbé Pierre DEFAUX curé solidaire de la Paroisse Notre Dame d’AYDE. Etait présent François TANDONNET, diacre permanent en Pays de Mormal, responsable des pèlerinages locaux pour le Diocèse.

 

         La messe se termina par la vénération de la relique, suivit du verre de l’amitié.

Un buffet convivial réunit plus de 60 pèlerins et la journée se termina par un chapelet médité.

 

         Toute la journée, les personnes désireuses d’obtenir la protection de la «  Sainte des cas impossibles et désespérés » pouvaient se faire inscrire ou renouveler leur inscription  à la Confrérie de Sainte RITA. Toute l’année, il est possible de vous adresser à l’église du Sacré - Cœur 134, route de Mons 59600 Maubeuge les jours d’accueil. Une messe est célébrée en cette église à vos intentions le deuxième mardi de chaque mois à 18 h 30.

 

 

Un peu d’histoire : C’est en 1947 que l’abbé Paul VAILLANT, récemment nommé Curé de la paroisse du Sacré-Cœur, remarque les nombreux témoignages de dévotion à Sainte RITA dont la statue est placée dans le fond de l’église provisoire (ancienne école du Faubourg de Mons).

         Sainte Rita de Cascia (Ombrie, centre de l’Italie) née en 1381 vécut dans le respect et l’amour de ses parents âgés. Jeune épouse elle subit les violences de son mari. Par sa douceur elle sut le convertir. En 1417 son mari fut traîtreusement assassiné, Rita pardonna. Coup sur coup, ses deux fils décèdent de maladie.

         Devant la solitude, à 36 ans, elle ne se décourage pas sur son malheur mais elle est plus déterminée dans sa foi. Elle devient religieuse chez les Augustines de Cascia où elle continua de vivre les béatitudes. Elle naissait au ciel le 22 mai 1457.

Devant cette réelle piété à « la Patronne des causes désespérées », l’abbé Paul VAILLANT souhaita faire connaître et étendre aux communes environnantes cette reconnaissance de la Sainte. Monseigneur FONTENELLE  (natif de MAUBEUGE), évêque à ROME, facilita l’obtention  d’une relique. Le deuxième dimanche de juin 1949, le premier pèlerinage voit le jour. Il est renouvelé chaque deuxième dimanche de juin.

        

          Depuis 2007, un projet plus accueillant et plus priant est en cours d’étude, ce fut ce dimanche 8 juin l’occasion de le présenter aux pèlerins. Il sera réalisé prochainement.

 

                                                                           Jean-Yves Boëz

 

 

 

Article publié par • Publié Dimanche 15 juin 2008 • 4778 visites

Haut de page