Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Messe de la Santé !

Ce dimanche 11 février, fête de Notre Dame de Lourdes, 38 personnes recevaient l'onction des malades en l'Eglise St Pierre St Paul !

  

QU’ELLE EST BELLE NOTRE EGLISE, CE DIMANCHE 11 FEVRIER !

 

En ce jour coïncident le dimanche de la santé, la journée mondiale des malades et la fête de Notre Dame de Lourdes. Choisir ce jour-là pour le sacrement des malades,  est magnifique ! A la messe dominicale de St Pierre-St Paul, trente huit personnes reçoivent le sacrement de l’onction: sacrement qui donne force et réconfort quand vient le grand âge, la maladie, le handicap. 

 

Des membres de la pastorale de la santé les ont préparées à « tenir leur lampe allumée » pour accueillir la venue du Seigneur.  « La lampe allumée »,  un thème qu’aimait Roland et qui, à son instigation, fut le fil rouge de tout l’accompagnement spirituel des personnes et de cette belle célébration de dimanche.

 

Ce moment est plein de vie avec les jeunes et moins jeunes de notre communauté paroissiale. Regardez : de  la croix de l’autel, s’écoule un long chemin de vie bordé des trente-huit lampes à huile des malades; les petits enfants de l’Eveil à la Foi  les illuminent de leurs lumignons multicolores. En lien avec la lecture de Jérémie : « Béni soit l’homme qui met sa confiance dans le Seigneur, il est comme un arbre planté au bord de l’eau », des enfants du caté parent de feuilles et de fruits, les rameaux dénudés de deux arbustes ‘’plantés au bord de l’eau’’.

 

Portés par la prière de toute l’assemblée, vient le temps du sacrement de l’onction des malades. Au silence de l’imposition des mains succède le rite de l’onction d’huile sur le front et dans les paumes des mains. Jean-Marie Launay et Emmanuel Canart transmettent ainsi à chacun la grâce de Dieu, grâce d’amour, d’espérance et de foi.

 

Sur les visages illuminés se lisent la joie et la paix, cadeaux du Seigneur pour que la lampe à huile de chacun soit bien remplie en prévision des jours à venir. Un dernier cadeau : celui des petits leur remettant leurs splendides lampes à huile, en souvenir de cette célébration pleine de la vie de Dieu.  

 

                                                    Françoise Bornat                                 

Article publié par • Publié Mercredi 14 février 2007 • 3430 visites

Haut de page