Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

10ème jour 19 h avec la paroisse St Vincent en val de Sambre

en l'église Notre Dame à Hautmont

le Mercredi 26 oct 2005

 

SOIREE AVEC LA PAROISSE SAINT VINCENT                                          le mercredi 26 octobre

 Assemblée de St Vincent Assemblée de St Vincent  

La Célébration de la Parole ouvre cette soirée. Le père évêque relève le texte de Paul (Col 3 12-17), bien adapté à la situation : "…ayons des sentiments de tendresse, supportons nous les uns les autres, pardonnons mutuellement et revêtons l'amour pour ne faire qu'un seul corps", et dans l'évangile des béatitudes il propose, se référant au texte grec, de remplacer "heureux" par "levez-vous, en avant …"  …les pauvres de cœur, les doux, ceux qui pleurent…

Puis Gabriel nous fait part des questions et préoccupations des paroissiens notées par écrit dans le cadre de la préparation de cette soirée. D'autres questions sont posées directement au micro :

Les intentions de messes : "c'est un véritable et grand souci pour l'évêque, nous en manquons dans le diocèse". La participation des jeunes : "c'est peut-être par le théâtre, la chorale, le scoutisme … mais ce qui est important c'est qu'ils découvrent qu'ils sont aimés du Christ ", "ce n'est pas les jeunes qui manquent, ce sont les adultes pour les encadrer : dans une paroisse du diocèse, un adulte s'est proposé pour encadrer une troupe scoute, l'année suivante ils y étaient plus de 50".

Le mystère du mal ? "1, Ce n'est pas Dieu qui est à l'origine du mal ; 2, Jésus dans l'évangile n'est jamais source de souffrance et de mal ; 3, Jésus se crève pour combattre le mal ; 4, Quand le mal Lui tombe dessus, il ne renie pas Dieu".

La messe du dimanche : "Il est important qu'il y ait en l'église principale de chaque paroisse, une messe, chaque dimanche, à la même heure", "sachons nous bouger autant pour le Christ, que nous le faisons pour aller à l'hypermarché, au cinéma, pour nos loisirs …"

"Quand on me dit : je suis croyant mais pas pratiquant, je réponds : moi je suis pratiquant parce que je ne suis pas assez croyant".

Captivant tout cela. Des mots simples que tous peuvent comprendre, pas de questions laissées de coté …

DB

Article publié par Paroisse Sainte Aldegonde • Publié Lundi 31 oct 2005 - 22h34 • 1809 visites

Haut de page