Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

6ème jour 18 h les jeunes en val de Sambre

le Mercredi 19 oct 2005

 

 

L'assemblée avec Mgr Garnier L'assemblée avec Mgr Garnier  Les intervenants Les intervenants  

 

PRESENTATION DE L’ENQUÊTE 2005 SUR LES JEUNES EN VAL DE SAMBRE      Maubeuge, 19 octobre

 

« Politique Jeunesse en Sambre-Avesnois ; Territoire du Val de Sambre ; Réunion du 22 février 2005. » Présentée par Mme Annie DORCHIES (présidente de la Mission Locale Sambre-Avesnois) et M. Stéphane LEBLANC (Responsable Développement et citoyenneté  de la Mission Locale Sambre-Avesnois), le résultat de cette enquête s’insère bien dans la visite de Mgr GARNIER en terre de jeunesse et d’éducation, terre de pauvretés. Comme le doyen du Val de Sambre Jean-Marie Launay aime à le rappeler : « Pour une meilleure connaissance des jeunes, pour servir, il faut apprendre à aimer ; pour aimer, il faut apprendre à connaître » Nécessité donc de « connaître les jeunes que nous accompagnons, pour concourir tous ensemble au service de projets communs; pour être des semeurs d’espérance. »

 

La Mission Locale met en place une politique favorisant l’insertion professionnelle des jeunes, s’intéressant à la globalité de la situation de chacun. La Mission Locale Maubeuge englobe le Val de Sambre et 70 communes Nord arrondissement d’ Avesnes)

De cette enquête menée en octobre 2004., la Mission Locale prend en considération les 1300 jeunes de 15 à 25 ans interrogés dans l’ensemble du territoire. Le but à terme est de rendre aux jeunes l’image que l’enquête donne d’eux, de leur donner des pistes  d’actions réalisables, de mettre en place des actions : afin qu’ils puissent bâtir eux-mêmes leur avenir.

Les réponses à une batterie de questions très diversifiées ( allant de l’emploi, au souhait ou non de rester dans le Val de Sambre, en passant par la coordination études et emploi, le permis de conduire, les loisirs, la vie associative, la participation à la vie de la commune etc …) font apparaître des constats significatifs. (la forte insatisfaction des jeunes, la difficulté du logement et de l’emploi, la faible mobilité pour la recherche d’emploi, le scepticisme vis à vis de l’offre, le peu d’optimisme et de fierté d’habiter en Val de Sambre, la résignation)

Des recommandations s’imposent donc :

- Communiquer sur les actions du territoire

- Construire une politique jeunesse à l’échelle du Pays et des différents territoires (faire avec)

- Agir sur le plan des loisirs et de la culture

- Mener une politique facilitant l’accès aux équipements et évènements existants

- Développer une offre en matière culturelle

- Favoriser l’ouverture sur l’extérieur et la communication

- Soutenir les collectivités

- Développer les Maisons de la Culture et de la Jeunesse

- Créer des espaces de rencontre et d’expression des jeunes

- Aider les jeunes à monter des projets et à les réaliser

- Renforcer et optimiser l’action des opérateurs d’insertion professionnelle

 

- La Globalité de la prise en charge, - les jeunesses (différents profils de jeunes), 2 mots que pointe Mgr GARNIER. Concernant les recommandations , il ajoute :

 - « A quelles conditions ont-elles des chances d’aboutir ? Avec qui les reprendre ? »

 - « Les jeunes vont mal parce que beaucoup de couples vont mal. Il faut des adultes qui soient des adultes. Les jeunes ont besoin de maîtres, d’adultes qui les aident à grandir, à éveiller leur responsabilité de citoyen. »

- « Nos systèmes éducatifs (publics et privés) ont du mal à trouver des lieux de coordination

(éducation/ artisanat / entreprise) »

 

Aujourd’hui, les suites à donner à cette enquête peinent à trouver un aboutissement; certaines, cependant, sont à l’étude : telles les actions sur le logement ; le permis de conduire ; un portail Jeunesse site internet, afin de donner une meilleure image du territoire.

Un projet à retenir pour 2006 : ‘ les Etats Généraux de la Jeunesse’.

 

 

 

Article publié par Paroisse Sainte Aldegonde • Publié Samedi 22 octobre 2005 - 15h15 • 2611 visites

Haut de page