Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Messe d'envoi aux JMJ des jeunes du Val de Sambre

Les jeunes du Val de Sambre qui se préparent à partir aux JMJ par différentes routes, ont vécu une célébration d'envoi au Sacré-Coeur.

une partie des jeunes des JMJ une partie des jeunes des JMJ  Une soixantaine de jeunes du Val de Sambre partent aux JMJ.

 

 

 

Samedi 6 août, au cours de la messe en l'église du Sacré-Coeur, ils se sont réunis pour une célébration d'envoi autour des abbés Venceslas Deblock et Jean Develter.

 

 

 

 L'homélie de Venceslas nous a permis de méditer, à partir des textes de la Parole de Dieu, sur l'évènement des JMJ :

"Chers frères et sœurs, alors que l’Eglise se prépare à vivre les JMJ, en y allant ou en s’y associant par la prière, ces textes pourraient sembler de mauvaise augure : on y entend que le vacarme des ouragans qui brisent les rochers ; des tremblements de terre, du feu et de la tempête qui semble tout engloutir. Je ne suis pas bien sûr que les parents qui seraient un peu inquiets pour les enfants qui partent à Cologne dans les jours prochains, vont être rassurés en entendant cela.

Au milieu de ce bruit, résonne encore la parole des rois mages qui nous guident depuis des mois : « nous sommes venus l’adorer ». Mais où l’adorer ? Où aller pour adorer le Seigneur dans ce monde aux multiples vacarmes ? Et bien justement. Pas dans les vacarmes de ce monde. Ou plutôt, enfoui, caché dans les vacarmes de ce monde. Même si vous subissez notre publicité JMJ depuis des mois…  (patience, çà se termine !) Soyez sûrs que cette démarche de foi de centaines de milliers de jeunes pèsera bien peu dans l’actualité mondiale. Une brise légère face à des ouragans. Et pourtant, c’est dans cette brise légère que les jeunes veulentbénédiction et envoi bénédiction et envoi   venir rencontrer le Seigneur. Quittant pour quelques jours le confort de leurs maisons, et refusant de faire des multiples  tentations de notre société un espace d’idolâtrie. Oui, dans cette brise légère, le vrai Dieu passera.

 

Nous entendions St Paul crier sa souffrance de voir ses frères juifs se séparer des chrétiens. Ce cri de souffrance devant toute division de l’humanité, l’Eglise continue de le porter, et de travailler à la réconciliation des hommes et des femmes de ce monde. Partir aux JMJ à Cologne, c’est entrer dans ce désir de communion. Les jeunes le vivront dans les multiples rencontres qu’ils attendent avec impatience : Leipzig où nous commencerons notre séjour est en majorité luthérienne. De nombreuses familles luthériennes ont ouvert leurs maisons pour accueillir les jeunes. A Cologne, des jeunes chrétiens de toutes sensibilités, de tous horizons, de tous parcours vont se rassembler. Ceci est un grand signe d’espérance : la rencontre de la différence est un art précieux… Vous, jeunes qui partirez bientôt, n’hésitez pas à vous lancer dans la rencontre. Et vous, qui restez ici, soyez en communion avec nous, priez pour la réconciliation de notre monde qui en a tant besoin.

 

Je voudrais terminer en contemplant avec vous la fin de l’Evangile « Alors ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, et ils lui dirent : « Vraiment, Tu es le Fils de Dieu ! » Le geste même de l’adoration. La parole de foi. Les disciples se placent ici en lointains successeurs de ces rois mages venus de loin se prosterner devant Jésus. Et nous voulons prendre leur suite. Cette vraie adoration suit bien souvent un geste d’audace : celui de Pierre qui quitte la barque pour les flots, et s’en effraie, celui des jeunes qui partent un peu à l’aventure avec ces JMJ. L’audace de tout pèlerin qui quitte sa maison pour aller adorer.

Le Christ est là, dans cette audace. A chaque instant, il nous redit « n’ayez pas peur » Ces mots que le bon pape Jean-Paul II n’a cessé de répéter aux jeunes. « N’ayez pas peur » Adorer le Seigneur demande un peu d’audace, mais avec lui, on fait de grandes choses. Avec lui, on sait mieux aller à la rencontre de tous, on sait mieux le voir à l’œuvre, même dans le vacarme du monde. Avec lui, on peut choisir la vie. AMEN"

 

 

 

 

 

 

 

Cette célébration eucharistique fut suivie d'une dernière réunion d'information.

Il ne reste plus qu'à mettre ses dernières affaires dans son sac, et à prendre la route pour les JMJ.

 

 

dernière réunion avant le départ dernière réunion avant le départ  

 

 

 

 

Les jeunes de notre paroisse et de notre diocèse sont donc en train de se mettre à la suite des mages par plusieurs routes. Ils se sont donnés rendez-vous à l'aérodrome de Temploux le mercredi 10 août (Namur). Après une veillée à Namur, ils partiront ensemble pour l'Allemagne. 

 

La route Mangalor ( en vélo ) est partie le samedi 6 août à 10h. Elle sillonne les petites routes campagnardes entre Valenciennes et Temploux.

 

La route Melchior ( à pied ) part le lundi 8 août à 7h30 de Moustier-en-Fagne. les mages marcheurs passeront par les abbayes ( Chimay, Maredsous,...)  pour rejoindre Temploux.

 

La route Gaspard ( en péniche )commence par un temps de prière et d'envoi à St Pierre St Paul ( Maubeuge) le mardi 9 août à 8h. Puis la péniche voguera sur la Sambre pour les emmener à Temploux en deux jours. 

 

La route Balthazar ( en parachute ! ) commence par une marche le mardi 9 à 15h de Villers Sire Nicole à Quévy. Le mercredi 10 août est le jour du grand saut sur Temploux. En deux vagues ( 14h et 16h 30 ), quinze jeunes de notre diocèse rejoindront, par les airs, leurs amis des autres routes.

 

La route Taor ( en bus ) part de Maubeuge le mercredi 10 à 14h pour arriver à Temploux lors du deuxième saut de la route Balthazar.

 

 

Les JMJ Les JMJ  

Article publié par Paroisse Sainte Aldegonde • Publié Dimanche 07 août 2005 - 11h10 • 2739 visites

Haut de page