Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Homélie du dimanche santé à Bettignies

par Alain Perrot, chirurgien et diacre.

 

 

chirurgien

En ce dimanche de la santé, nous voyons Jésus en médecin très efficace : il la prit par la main, la fit lever et la fièvre la quitta.

Combien de fois depuis janvier avons-nous dit : bonne année, bonne santé ?
Nous ne le savons plus, tellement c'est une banalité de le dire.
 
La santé est un préalable à tout. Rien ne peut se faire sans elle, celui qui a une bonne santé détient un très, très grand trésor, et, comme souvent, ce n'est qu'en la perdant que l'on s'en rend compte.
 
La vie est beaucoup plus légère sans problème de santé, regardez l'insouciance de la jeunesse ; tous les conforts sont considérés comme évidents, c'est normal de bien dormir, de bien digérer ; c'est normal de ne pas avoir mal en marchant, de ne pas sentir son dos ( j'en sais quelque chose...) bref, tout est considéré comme normal.
 
C'est la disparition de ces conforts qui choc. Ah ! Que c'était bien quand je n'avais pas mal, si seulement je pouvais bouger comme quand j'avais 20 ans, comme je me vois maintenant et comment j'étais !
 
La vie du malade devient une " corvée " comme le dit le Livre de Job.
 
Il suffit de monter sur une table d'examen médical pour se sentir tout différent, vulnérable, exposé, livré au regard de l'autre jusque dans son intimité.
 
Le juste soin impose le regard le plus juste et le plus grand respect de l'autre dépourvu bien sûr de tout jugement.

Soigner, prendre soin, c'est aimer les autres et à travers les autres ,Dieu : ce que vous faites à chacun ici-bas, c'est à Moi que vous le faites.
 
Cela concerne bien-sûr les médecins, mais surtout tous les hommes capables d'amour envers son prochain, à l'image du Christ envers la belle-mère de Simon.
 
La santé, bien-sûr, c'est la santé physique mais aussi morale ; le moindre réconfort, la moindre aide de l'autre, c'est soigner, prendre soin.

Dieu a envoyé son Fils comme messager avec le pouvoir de guérir en médecin rapide, efficace et compétent.
 
Puissions-nous être, en tant que chrétien, son messager fidèle, dans les limites de nos bien maigres compétences, pour essayer de soigner de façon efficace les maux qui nous entourent.

C'est là notre mission à tous.

Article publié par Paroisse Sainte Aldegonde • Publié Vendredi 13 fév 2009 - 10h24 • 5393 visites

Actualités de l'Eglise

Le synode 2018 se prépare aussi à Rome !
Du 11 au 15 septembre s’est tenu à Rome un séminaire international sur la condition des jeunes...

Violences et religions dans les études anglo-saxonnes
Les religions sont-elles impliquées dans les violences commises par les croyants, et si oui...

La rentrée universitaire du Centre Sèvres-Facultés Jésuites de Paris
Le Père Étienne Grieu, jésuite, docteur en théologie et agrégé de géographie a pris, à la...

Lancement d’une collecte en ligne sur la plateforme Credofunding
Depuis maintenant 2 ans, l’ensemble des diocèses français est engagé dans un projet de soutien...

Devenir prêtre autrement
Depuis 50 ans le Séminaire-GFU (Groupe de Formation Universitaire) offre à des jeunes de toute la...

Haut de page