Fête de la paroisse et de l'aumônerie

Du Vendredi 26 au Dimanche 28 jan

   L’aumônerie de l’enseignement public de Maubeuge et la Paroisse Sainte Aldegonde proposaient un week-end de trois jours les 26, 27 et 28 janvier 2018 à l’occasion de la fête de Sainte Aldegonde et des Journées Diocésaines de l’Aumônerie de l’Enseignement. 

 

  Vendredi soir, les jeunes de l'Aumônerie et leurs parents découvraient le judaïsme par le chant, la danse mais aussi par le Shabbat. Dans la salle st François une belle table était dressée pour accueillir plus de 30 invités. La soirée a commencé par une catéchèse et des explications sur le judaïsme puis nous avons «  célébré » le Shabbat et dansé pour louer notre Dieu.

 

   Samedi, une vingtaine de jeunes et de parents se sont retrouvés pour une après-midi « jeux de société ».

Dans un monde où tout va vite, où l’individualisme, le repli sur soi, les nouvelles technologies ont pris bien souvent le dessus, l’aumônerie proposait à tous les paroissiens de se retrouver pour se rencontrer et partager un moment inter-générationnel. Chacun a mis en œuvre toute son adresse, sa mémoire, son imagination, sa patience sans autre but que de passer un moment agréable et convivial autour de quelques crêpes.

 

« Le jeu, c’est le côté soleil de la vie, là où éclosent toutes ces choses qui ne servent à rien, mais nous sont tellement nécessaires ! »

 

Samedi soir, ce fut une grâce que ces ''P'tits Bonheurs'' soient venus jusqu'à nous.

Avec son concert ''Migrations'' la chorale des ''P'tits Bonheurs'' en quelques paroles, chants, mimes ou images, nous a fait poser un tout autre regard sur ces hommes, femmes et enfants exilés qui arrivent d'un peu partout chez nous.

Ils nous ont rafraîchi la mémoire en nous rappelant  que le peuple de Dieu a vécu, lui aussi, bien des exils, des traversées et des souffrances.

Tout au long de cette soirée, il ne fut ni question de  l'accueil ou du rejet, ni de notre  indifférence, ni même de nos ''oui mais...''  et de nos idées reçues.

Non... cette petite troupe, dans son style un peu comédie musicale, a su trouver, en huit tableaux, le ton juste pour nous remuer le cœur.

Le message est passé. Si nous étions arrivés figés dans nos idées ou nos certitudes, nous sommes repartis avec un regard nouveau et peut-être même un cœur nouveau.   Alléluia !

Un grand merci à Yves et Magnès Garbez et à toute la chorale des P’tits bonheurs.

 

Dimanche matin, ce sont une vingtaine de personnes qui se sont retrouvés à la Maison Paroissiale de Maubeuge. Jeunes, parents, paroissiens et prêtre se sont retrouvés pour un petit déjeuner très convivial et fraternel.

 

Réunis en l’église Saint Pierre Saint Paul pour l’Office de tierce, de petits groupes se sont constitués. Un temps pour l’ECOUTE puis un temps de PARTAGE autour de l’Evangile de Marc 1, 21-28. A travers cet Evangile, Jésus nous invite à croire en lui, Père, fils et Esprit. Il nous demande de croire en celui qui seul peut nous libérer de toutes les forces du Mal. Et il nous confie cette mission d’annoncer la Bonne Nouvelle ! 

 

Sainte Aldegonde fut honorée au cours de la messe présidée par notre Doyen Pascal Romefort, assisté du Père Matthieu Bobin, du diacre Alain Perrot  et du Père Gustave venu du Togo.

 

Magnifiquement restaurée la statue de Sainte Aldegonde, revêtue de son habit d'abbesse posait sur chacun des paroissiens, venus nombreux, son regard bienveillant.

 

L'abbé Romefort  a évoqué notre Sainte Patronne, mais aussi Sainte Waudru et Saint Vincent Madelgaire qui, en leur temps, ont bien contribué à l'essor du christianisme dans toute notre région.

 

Au cours de son homélie...  le Père Matthieu se référant au livre du Deutéronome nous a exhortés à être nous aussi des prophètes en notre temps.

 

Notre belle chorale et ses musiciens nous ont superbement interprété une ancienne cantate à la louange d'Aldegonde dont sont extraites ces quelques paroles...

 

''Du fond de votre monastère, parmi les moniales vos sœurs

vous fîtes monter de la terre la louange vers le Seigneur.

La Sambre aux vertes eaux profondes par miracle vous a portée

Dieu voulait que par vous se fonde mieux qu'un foyer, une cité.''

 

C'est de tout cœur que nous avons confié à Ste Aldegonde notre paroisse et ses paroissiens.

 

   Ces trois jours de fêtes, ce sont terminés autour d'un bon repas préparé par des parents de l'aumônerie.

 

 

Article publié par Paroisse Ste aldegonde • Publié Vendredi 02 février 2018 • 580 visites

keyboard_arrow_up