Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Conférence sur la Bioéthique

avec le Père Dominique Foyer

 

DSC_6344 DSC_6344  

 

 

 

BIOETHIQUE : un sujet d’actualité

 

L’aridité du sujet ne rebute pas : c’est ainsi qu’une centaine de personnes venues du doyenné du Val de Sambre, ont participé, en l’église du Sacré-Cœur, à la soirée-débat du jeudi 15 novembre. Le père Dominique FOYER, professeur à l’Université Catholique de Lille et enseignant-chercheur au département d’Ethique, présente les questionnements que posent techniques biomédicales  et éthique.

 

La bioéthique  est une morale qui s’intéresse à la vie, à ce qui est bien ou mal pour l’homme, pour la société. Si les progrès incontestables et les sciences médicales donnent un espoir à l’humanité, il y va néanmoins de l’avenir de l’homme : tout ce qui est techniquement possible ou en voie de l’être, n’est pas humainement bienfaisant et peut détruire l’homme.

 

Cette réflexion d’ordre éthique souligne le risque des dérives et pointe la responsabilité des professionnels et de la société. En ce monde en perpétuel mouvement, l’Eglise a également son mot à dire. Elle met en garde contre ce qui va à l’encontre du respect de la vie humaine. Tout en respectant les décisions qui seront arrêtées ultérieurement, l’Eglise indique un sens pour notre société. Nous, catholiques, espérons que les nouvelles lois promulguées début 2010 garderont  l’homme et son devenir dans une société où les valeurs morales, spirituelles seront respectées, où le plus petit, le plus faible, le plus vulnérable aura toujours une place privilégiée.

 

Après de nombreuses consultations, l’Etat doit donc légiférer sur la Bioéthique. Ces lois porteront sur des questions précises : l’embryon humain et la possibilité d’expérimenter sur lui (cellules souches), l’aide médicale à la procréation, la gestation pour autrui, le diagnostic anténatal et préimplantatoire, les greffes d’organes. Il faudra en mesurer les éventuelles conséquences et  toujours veiller à promouvoir la dignité de l’homme.

Soulignons l’important travail de réflexion mené par l’Eglise partout en France actuellement.

 

(confer le livre : Bioéthique, Propos pour un dialogue. Editions Desclée de Brouwer)

Françoise Bornat

 

 

 

DSC_6369 DSC_6369   

Après la conférence, Geneviève SERVAIS, Aumônière du Centre Hospitalier de MAUBEUGE, pris la parole pour remercier Françoise et Michel BORNAT qui après de longues années de dévouements quittent leur mission au sein de la Pastorale de la Santé.

C’est Sœur Thérèse de la Communauté Ste Thérèse à MAUBEUGE et Mme Elisabeth FOUREST qui leur succèderont. 

 

Article publié par Paroisse Sainte Aldegonde • Publié Vendredi 16 oct 2009 • 5470 visites

Haut de page