Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Bénédiction des vitraux de l’église à Mairieux

La célébration de la St Fiacre a été l'occasion d'inaugurer et de bénir les nouveaux vitraux de l’église St André.

« De beaux vitraux, une belle décoration, une belle lumière, une belle chorale, ce sera une belle célébration ! » C’est la remarque d’un paroissien arrivant dans l’église pendant la répétition de la chorale.

 

En effet, à Mairieux, tout était réuni pour faire de cette journée d’inauguration des nouveaux vitraux de l’église Saint André, une célébration de la beauté : le soleil, la joie de la communion entre les différents acteurs, la simplicité sans orgueil du beau travail bien fait, la certitude de laisser aux générations suivantes une œuvre qui donne de la lumière sur le sens de la vie.

 

vitraux-mairieux vitraux-mairieux  Ce 9 octobre 2016, la communauté paroissiale célébrait aussi la Saint Fiacre, patron des jardiniers. Pour cette mémoire, l’église était décorée de magnifiques compositions de fleurs, de légumes et de fruits, réalisée par une équipe de paroissiens. Après l’homélie dont des extraits sont publiés ci-dessous, l’abbé André-Benoit Drappier, curé-doyen de la paroisse Ste Aldegonde en Val de Sambre a béni chacun des vitraux.

 

 

Bouilliez-Frumin-Piton Bouilliez-Frumin-Piton  

Les vitraux ont été créés et réalisés par Mme Marie-Noëlle Frumin, ancienne animatrice pastorale de Fourmies, devenue une vitrailliste passionnée. Tout au long de son travail, elle a été encouragée par l’abbé Michel Piton, prêtre de la paroisse et habitant de Mairieux. Les quatre maires successifs, M. Léon Loiseau, M. Philippe Beaumont, M. Michel Mayaux, M. Alain  Bouilliez et leurs conseils municipaux ont eux aussi soutenus la mise en œuvre de l’embellissement de l’église communale.

 

 

vitraux-mairieux vitraux-mairieux  

A l’issue de la célébration, M. Bouilliez, maire actuel de Mairieux a relevé la continuité du soutien de la commune dans cette œuvre. Cette œuvre a pesé assez peu dans le budget de la commune : Mme Frumin a travaillé bénévolement à la création et à la réalisation des vitraux, quatre vitraux ont été offerts par quatre donateurs anonymes et les autres par des souscripteurs et par l’Association patrimoine et histoire de Mairieux.

 

 

vitraux-mairieux vitraux-mairieux  Mme Frumin a rappelé la genèse et les sept années du développement de ce projet :  comment la commande d’un unique vitrail consacré à la Vierge Marie, a été suivie par la commande d’un vitrail consacré à St André, patron de l’église, puis par d’autres commandes pour arriver finalement au remplacement de tous les vitraux du chœur et des côtés de l’église.

 

Les trois vitraux du chœur sont consacrés au Père, au Fils et au Saint-Esprit, en écho au credo des chrétiens. Les huit vitraux des bas-cotés témoignent de ceux qui ont annoncé le Christ, qui ont vécu avec lui ou qui ont témoigné de lui, hier ou aujourd’hui ; ils sont « chapeautés » par le Saint-Esprit qui a conduit tous ces témoins. La chapelle du baptistère est éclairée par un vitrail dédié à Saint Jean le baptiste et l’autre chapelle par un vitrail qui illustre la vie du baptisé. Ces deux vitraux sont chapeautés par l’eau et le sang qui coulent du côté du Christ, source du baptême.

 

mairieux-médaillon-choeur mairieux-médaillon-choeur  

mairieux vitrail facade mairieux vitrail facade  Le médaillon, au-dessus de la flèche centrale du choeur est le seul témoin des vitraux originaux du XIXème siècle, détruits lors de la guerre 14-18. Le vitrail au-dessus de la porte de l’église, est le témoin des vitraux simples qui leur ont été substitués après la guerre.

 

 

 

 

michel-piton michel-piton  L’abbé Michel Piton, qui a accompagné Mme Frumin tout au long de cette aventure, a relevé comment, à une époque où les élus ont tendance à détruire le travail accompli par leurs prédécesseurs, quatre maires successifs et leurs équipes ont travailllé dans la continuité pour laisser aux générations à venir une œuvre de mémoire. Il a expliqué aussi que l’aboutissement de ce projet n’est pas une fin: il s’est poursuivi par le travail des enfants de l’école sur la lumière et l’art du vitrail.

 

 

 

mairieux-expo-enfants mairieux-expo-enfants  Les œuvres des enfants ont été exposées dans la salle des fêtes.

 

 


 

 

 

Toutes les photos de la célébration ci-dessous.

 

 

 

Pour admirer les vitraux, naviguer à l'aide de l'onglet en haut de la page.

 

 

andre-benoit-drappier andre-benoit-drappier  Extraits de l’homélie de l’abbé André-Benoit Drappier, curé-doyen de la paroisse Ste Aldgonde en Val de Sambre, qui a présidé la célébration.

 

Dans les textes bibliques que nous entendons ce matin, il est question de cette terrible maladie qui au temps de Jésus rongeait les esprits et les corps ; les corps de ceux qui étaient touchés par la lèpre ou plus largement par toutes les maladies laissant des traces sur le corps humain. ; les corps et les esprits d’une société qui mettait à l’écart les malades par peur de la contagion.

Quel rapport entre la lèpre et un vitrail ? Le rapport qui existe entre l’obscurité et la lumière. La maladie, toutes les sortes de lèpres obscurcissent le corps, l’horizon de vie de la personne touchée et plus encore ceux qui désormais refusent de voir les lépreux, de leur parler, de les toucher, de les aimer.

Un vitrail a besoin de lumière. Venez la nuit dans cette église de Mairieux et en regardant les ouvertures de l’église, vous ne verrez que nuit et obscurité. Mais si vous venez, comme ce matin en plein jour, vous découvrirez, les formes, les couleurs, l’histoire et le message de ces vitraux.

L’être humain est appelé à être comme un vitrail. Qu’est-ce que çela veut dire ? Que chacun, nous sommes invités à nous laisser traverser par la lumière de Dieu.

 

Des hommes et des femmes-vitrail, nous en avons tous rencontrés : ceux qui nous aident à trouver la vie plus belle, ceux qui mettent en nos cœurs l’espérance, ceux qui font que nous ne pouvons plus rester assis dans notre coin, qu’il nous faut nous lever et nous mettre en marche.

Notre monde est marqué par toutes sortes de lèpres. Pour qui ouvre un journal, comment ne pas en être marqués : les bombes qu écrasent Alep obligeant les survivants à fuir, à trouver refuge en d’autres pays, l’ouragan et la misère qui ravagent Haïti, et plus près de chez nous le harcèlement scolaire qui fait de la vie certains enfants un enfer. Trois exemples pris dans l’actualité de cette semaine des lèpres d’aujourd’hui.

Inaugurer ces vitraux aujourd’hui, n’est pas qu’un geste culturel et artistique. C’est un appel qui nous est lancé lancer à tous : devenons des hommes des femmes vitrail, faisant découvrir au monde la lumière de Dieu, la lumière qui illumine et réchauffe, la lumière qui guide.

 

Lire l'article de la Voix du Nord.

 

Article publié par Service com • Publié Vendredi 14 octobre 2016 • 661 visites

Actualités de l'Eglise

[Avis du CCNE] Face aux inquiétudes : un dialogue nécessaire
La Conférence des évêques de France (CEF) a pris connaissance de l’avis rendu le 27 juin par...

Mgr Antoine de Romanet de Beaune, nommé évêque du diocèse aux Armées
Le Pape François a nommé ce mercredi 28 juin le Père Antoine de Romanet, évêque aux Armées...

L’option Benoît
Il existe une version américaine du débat en France entre Erwan Le Morhedec (Identitaires : Le...

Le Pape crée cinq nouveaux cardinaux lors d’un consistoire
Le Pape a créé mercredi cinq nouveaux cardinaux lors d'un consistoire.

Nouveau numéro de la revue Unité des chrétiens : « Invitation aux voyages »
Ce numéro d’Unité des Chrétiens se propose d’envisager les vacances, le repos, le tourisme...

Haut de page